CAMAQ logo
LA référence en développement de la main-d’oeuvre

Félicitations aux nominés et récipiendaires de l'édition 2020!

Hugo B. Klopfenstein

Université de Sherbrooke (UdeS)
Maîtrise en génie mécanique

Récipiendaire d’une bourse de 500$


Hugo est finissant en génie mécanique. Il a d’excellentes notes scolaires, et travaille dans le projet HARP (avion hybride-électrique, projet majeur de conception), le premier en son genre au Canada. Hugo désire poursuivre ses études à la maîtrise en génie mécanique avec des projets liés aux drones et à l’aéronautique.

Mathieu Bernier

Centre québécois de formation en aéronautique (CQFA)

Mathieu a fait preuve d’engagement, de sérieux, de préparation exemplaire et a obtenu d’excellents résultats tout au long de son passage au CQFA.

Vincent Boulanger

Université de Sherbrooke (UdeS)
Maîtrise en génie mécanique

Vincent a travaillé activement sur le projet HERA (avion 100% électrique, projet majeur de conception) durant la fin de son baccalauréat, le premier en son genre au Canada. Il est maintenant étudiant à la maîtrise en génie mécanique à l’UdeS, et son sujet concerne l’optimisation des systèmes de propulsion hybride électrique d’aéronef, en partenariat avec Pratt and Whitney Canada.

Thomas Ernst

École nationale d’aérotechnique (ÉNA)
Techniques de maintenance d’aéronefs

Récipiendaire d’une bourse de 500$


Thomas a impressionné par ses talents de communications et son implication, tant à l’école qu’à l’extérieur, pour faire la promotion de l’ÉNA et de son programme. Il a été notamment très actif au sein du conseil de vie étudiante et a participé à de nombreuses activités à l’école ainsi qu’aux portes ouvertes. Outre ses qualités académiques, qui font de lui un représentant exceptionnel de la relève, Thomas est surtout un passionné invétéré de l’aviation et particulièrement d’hélicoptères.

Catherine Filippelli

École des métiers de l’aérospatiale de Montréal (ÉMAM)
Techniques d’usinage

Récipiendaire d’une bourse de 500$


En plus de son implication exemplaire, Catherine a maintenu une excellente moyenne et a su aider et inspirer ses camarades et les enseignants par sa bonne humeur et sa grande collaboration.

Mathieu Lavoie

École de technologie supérieure (ÉTS)
Maîtrise en génie aérospatial

Mathieu a été très impliqué dans l’animation du regroupement AEROÉTS, qui regroupe plus de 600 étudiants membres et dont il est le vice-président de l’exécutif étudiant. Il participe également au chantier Chantier Relève et Main-d’œuvre (RMO) ainsi qu’aux réunions d’échanges internationaux de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics.

Paul Meyran

École de technologie supérieure (ÉTS)
Maîtrise en génie aérospatial

Paul a été très impliqué dans l’animation du regroupement AEROÉTS, qui regroupe plus de 600 étudiants membres et dont il est le président de l’exécutif étudiant. Il participe également au chantier Chantier Relève et Main-d’oeuvre (RMO) ainsi qu’aux réunions d’échanges internationaux de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics.

Hélène Papillon Laroche

Polytechnique Montréal
Génie aérospatial

Hélène a été diplômée au baccalauréat en génie aérospatial à l’hiver 2020 avec une impressionnante moyenne cumulative de 4,00/4,00. Elle est actuellement inscrite à la maîtrise recherche en génie aérospatial.

Franco Rodriguez

Cadets de l’air
Adjudant 2e classe

Franco est un modèle de leadership, d’esprit d’équipe, de performance et de persévérance. N’étant pas né au Canada, il a su rapidement s’adapter et s’intégrer au sein des cadets et de la communauté. Lors de l’été 2019, il est sorti parmi les 7 meilleurs cadets de l’ensemble des jeunes effectuant le cours de pilote planeur dans l’ensemble du Canada. Il est présentement en liste pour obtenir son brevet de pilote motorisé avec les Forces armées Canadienne par son excellence lors des examens, chose excessivement rare pour un cadet.

Javid Tai

École des métiers de l’aérospatiale de Montréal (ÉMAM)
Aircraft structural assembly

Javid a fait preuve d’assiduité exemplaire et a impressionné ses enseignants par son savoir faire technique remarquable.

Maxence Tremblay

Polytechnique Montréal
Génie aérospatial

Maxence a été diplômé au baccalauréat en génie aérospatial à l’hiver 2020 avec une impressionnante moyenne cumulative de 3,97/4,00. Il est actuellement inscrit à la maîtrise professionnelle en génie aérospatial.